top of page

Conclusions et enseignements tirés de la collision aérienne de Loches.


Beaucoup d'entre nous se souviennent encore de la dramatique collision en vol qui s'est produite entre deux appareils, un ULM et un avion de tourisme, à Loches, en France, en 2018. Ce mois-ci, le Bureau d'Enquêtes et d'Analyses pour la sécurité de l'aviation civile (BEA) a publié son rapport final, partageant ses conclusions et les enseignements tirés pour prévenir de futurs accidents.


Conclusions générales sur l'accident.

L'enquête a révélé que l'accident a été causé par un manque de contact visuel et de conscience du trafic environnant entre les pilotes qui ne se sont vus que trop tard pour éviter une collision. Aucun des deux avions n'était équipé d'un système de détection et d'avertissement de proximité d'autres aéronefs.


Enseignements tirés.

Le rapport souligne l'importance de la visibilité électronique (eConspicuité), c'est-à-dire l'utilisation de dispositifs électroniques pour rendre les aéronefs visibles les uns des autres et ainsi améliorer la conscience du trafic. Il recommande d'accepter ces systèmes de visibilité́ électronique et l'interopérabilité entre eux pour améliorer l'eConspicuité et réduire le risque de collisions en vol, comme le préconise également l'AESA.


Ce que nous savons aussi sur les collisions en vol (Source : Aviation Safety).

La majorité des collisions en vol se produisent dans ces trois zones et conditions :

  • A basse altitude, en dessous de 2 000 pieds

  • A l'approche d'un aérodrome

  • Lors du survol de zones touristiques

Qu'est-ce que cela signifie pour vous, pilotes ?

Le rapport du BEA est une invitation ferme à utiliser des systèmes de visibilité électronique interopérables afin d'améliorer la visibilité et de prévenir les accidents. Il mentionne notre application SafeSky comme une des solutions.

La capacité de notre application SafeSky à améliorer considérablement l'eConspicuité, en particulier dans les zones à haut risque telles que les zones de basse altitude, les approches d'aérodrome et les zones touristiques, ainsi que son interopérabilité unique avec la plupart des systèmes existants, en font un outil idéal pour répondre aux recommandations du BEA et de l'AESA.


En d'autres termes, en tant que système de connaissance du trafic aérien le plus abordable, complet et interopérable, SafeSky est l’outil parfait pour connaître le trafic quand vous en avez le plus besoin.
 

De plus amples informations sont disponibles sur le site du BEA dans la section Enquête de Sécurité.



Comentários


bottom of page