top of page

Une couverture maximale de l’espace aérien en Europe grâce à un réseau collaboratif de stations au sol.

Dernière mise à jour : 3 mars


Les derniers résultats de notre enquête sur le « voir et être vu » le confirment une fois de plus : la sécurité est la priorité numéro 1 dans le ciel aujourd’hui.


Depuis 2021, SafeSky s’engage à relever ce défi en innovant et collaborant. Aujourd'hui, SafeSky va faciliter la mise en place d’un vaste réseau de stations au sol à travers l'Europe. Des organisations aéronautiques nationales et locales, telles que les clubs et fédérations, piloteront sa mise en œuvre.


Ce projet appelé « AERO network » marque le plus grand effort collaboratif en matière de sécurité de l'aviation générale à ce jour.


Trafic capté et portée de la station au sol installée à Malines (BE).
 

Pourquoi cette initiative ?


Au cœur de cette initiative, il y a le besoin urgent de réduire le risque de collisions en vol. La méthode traditionnelle du "voir et éviter" se révèle, suite à de nombreux rapports et études, insuffisante. Cela est notamment dû à l'apparition de nouveaux types d'aéronefs.


Source : Enquête SafeSky 2024 sur le voir et être vu.

Les plates-formes existantes de stations au sol collaboratives sont chères et souffrent d'installations matérielles et logicielles erratiques ou alors ce sont des installations faites maison et opérées par des amateurs avertis mais avec un matériel disparate et peu professionnel. Cela crée un manque de précision et de fiabilité du trafic. Bien qu'utiles pour la surveillance au sol et l'observation des avions, elles manquent d'intégration fluide pour fournir des informations sur le trafic en vol aux pilotes et présentent également des problèmes d'interopérabilité car elles se concentrent principalement sur l'ADS-B et quelques trafics MLAT (rappel : l'ADS-B équipe moins de 10% de l'aviation générale en Europe).


Du point de vue du contrôle du trafic aérien (ATC), le trafic aérien en dessous de 1000 pieds et en dehors de l'espace aérien contrôlé ou à proximité des aérodromes passe souvent inaperçu des radars secondaires, le rendant effectivement invisible. Cela représente une lacune significative dans la surveillance du trafic aérien et donc sa sécurité.


Ces défis appellent à un effort collaboratif de la part de toutes les parties impliquées dans la sécurité aérienne. Une ambition qui devient aujourd'hui une réalité avec le projet « AERO Network ».

 

Parties prenantes dans ce projet et leurs rôles :

Partenaires

Rôle

Co-développeurs de la station au sol

Instances aéronautiques nationales et locales

Piloter l'implémentation locale

Instances aéronautiques européennes

Soutenir l'initiative

SafeSky

Facilitateur général

Les pilotes

Engagement actif dans la transformation

1. AVIONIX, SafeSky et Open Glider Network.

 

AVIONIX s’est associé avec SafeSky et OGN pour développer la station de réception de trafic au sol la plus avancée disponible aujourd’hui : l'Avionix openAir multitrack All-in-one Receiver.


Cette solution est prête à l'emploi, de pointe et abordable. La station collecte des données de trafic provenant de différents systèmes radio tels que ADS-B, FLARM, OGN-Tracker, PilotAware, FANET, ADS-L et d'autres, ainsi que certains drones de loisirs avec une identification à distance. De plus, le trafic à la portée d'au moins 4 stations au sol est multilatéralisé, permettant ainsi de voir le trafic Mode-S.

 

La station au sol transmet ces données directement aux réseaux OGN et SafeSky, fournissant des informations en temps réel aux pilotes via l'application gratuite SafeSky et tous les autres logiciels et matériels de navigation compatibles.

 


Tristan FILY, PDG de SafeSky : "Notre esprit de collaboration nous guide depuis nos débuts. Nous avons assumé un rôle fédérateur, réunissant les acteurs de l'industrie et leurs technologies. Aujourd'hui, nous allons encore plus loin, en étant facilitateur entre les développeurs, les fédérations, les institutions nationales et les clubs locaux."

2. Instances européennes, nationales et locales.

Les fédérations, clubs et organisations sont aux commandes de cette initiative. Ils assument pleinement leurs responsabilités et démontrent ainsi leur dévouement pour promouvoir une culture de la sécurité au sein de leur communauté aéronautique respective.

 

La mise en œuvre pratique implique de leur part un effort collaboratif en termes de financement, d’équipement, d’installation et de maintenance des stations au sol.

 

Les instances aéronautiques européennes telles que l'EASA, la FEM et Europe Air Sports soutiennent le projet.


"Le partenariat signé par OGN, SafeSky et Avionix est considéré comme très positif pour la mise en place d'une solution d'interopérabilité efficace."

Andrea Anesini, Président d'Europe Air Sports

 

Des initiatives sont déjà en cours en Belgique, en Norvège, en France et en Espagne, démontrant leur volonté de fournir des solutions pour une visibilité améliorée.


Initiative commue des Fédérations belges.
 

Quel est notre objectif commun ?

Ensemble, en agrégeant les signaux radio et en les rendant disponibles via diverses plates-formes et applications, nous améliorons considérablement la visibilité et la sécurité aériennes pour tous les pilotes. Les contrôleurs aériens bénéficieront d'un accès gratuit aux données de trafic aérien en direct.

Des défis persistent alors que nous avançons. Les aéronefs sans émetteurs resteront invisibles. Des efforts supplémentaires devront être déployés pour encourager tous les pilotes à respecter les règles de visibilité et déployer des stations au sol supplémentaires.

 
3. Les pilotes.

🤲 Rejoignez l'Initiative SafeSky et AERO Network : : Ensemble, nous créons un ciel plus sûr.

A TOUS LES PILOTES : votre contribution est cruciale dans notre projet collectif d'un ciel plus sûr en Europe.

Menée par des pilotes, pour des pilotes, cette initiative va au-delà de la technologie ; elle implique la communauté, la collaboration, et des actions proactives pour assurer la sécurité de tous lors de nos vols. Engagez-vous activement dans cette transformation.

COMMENT ? Engagez-vous avec vos clubs et fédérations pour discuter de l'installation d'une station au sol sur votre site. En vous portant volontaire, vous améliorez votre sécurité et contribuez à une vision où chaque pilote a une visibilité du trafic en temps réel. Ce trafic est disponible dans l'application gratuite SafeSky ou d'autres logiciels compatibles pendant le vol.

 

Pièces jointes:


  • Datasheet openAir Multitrack

DataSheet V2 (FR) - OpenAir_multitrack
.pdf
Download PDF • 1.23MB

  • Présentation SafeSky projet stations sol

Ground Station EN(light)
.pdf
Download PDF • 1.59MB

Σχόλια


bottom of page