top of page

Les 5 choses à retenir de "L'Expérimentation SafeSky" à L’Ile de la Réunion.

Dernière mise à jour : 3 mars

"L'Expérimentation SafeSky" menée à l'île de La Réunion par la Direction de la Sécurité de l'Aviation Civile Océan Indien (DSAC OI), qui a débuté le 14 octobre 2023 pour 3 mois, a dévoilé ses premiers résultats le 16 février 2024.


Introduction.

Carte thermique de la concentration des vols à la Réunion

Les pilotes à La Réunion font face à des défis particuliers liés à la nature insulaire. La plupart des vols sont notamment liés à des activités touristiques. De ce fait, des itinéraires de vol utilisés communément et une seule fréquence radio entraînent une saturation massive. La topologie environnementale affecte également négativement la qualité de la fréquence radio, comme le montre l'extrait radio ci-dessous.


L'ensemble de ces défis donnent un sentiment général d'insécurité aux pilotes.


🔊 Extrait radio 🔊
 

"L'Expérimentation SafeSky".

L'expérience visait à évaluer l'efficacité de l'application SafeSky pour relever ces défis de la sécurité aérienne à La Réunion. Avec une participation volontaire, elle a impliqué plus de 150 pilotes, représentant la majorité du territoire, la plupart volant en avions à trois axes. Bien que de nombreux pilotes aient installé et utilisé SafeSky, tous n'ont pas continué, une observation typique dans une courbe d'adoption du changement.

Les retours d'expérience des usagers - 5 conclusions clés

L'usage de SafeSky est très adapté au contexte réunionnais, notamment la densité du trafic aérien, l'absence de services ATS et radar, des reliefs induisant des masquages VHF et doubles émissions, et finalement le contexte touristique.

SafeSky a démontré son utilité dans divers scénarios, tels que tous les cas de déconfliction, les vols en formation/groupe et la réduction de la dépendance à la fréquence 123,5 MHz.

Les avantages supplémentaires de SafeSky incluent la gratuité et la simplicité d'utilisation, le couplage potentiel avec des dispositifs émetteurs simples, les opportunités d'analyse à partir de traces enregistrées et la pertinence dans les opérations de recherche et sauvetage.

La bonne réception du réseau sur l'île permet de mettre en place des solutions mobiles en vol.

SafeSky peut faciliter la sécurité des pilotes en annonçant clairement le trafic convergent lorsque la fréquence radio n'est pas ou difficilement audible. ⤵️


Défis et opportunités d'amélioration.

L'expérience a mis en lumière quelques difficultés fonctionnelles telles que la consommation de la batterie, l'absence de supports matériels adaptés et la couverture réseau. De plus, le raffinement du logiciel et l'absence de certains trafics, notamment les hélicoptères, ont été identifiés comme des pistes d'amélioration.


Il est apparu que la plupart de ces défis ont déjà été résolus avec des solutions existantes et futures :

Problème énoncé

Solution proposée

Fréquence radio déficiente

Utilisation de SafeSky

Absence d'hélicoptères dans le trafic SafeSky

Installation de 8 stations au sol (voir ci-dessous)

Doutes sur la qualité du réseau mobile

Confirmation d'un réseau mobile satisfaisant

Méconnaissance de toutes les fonctionnalités de SafeSky

Organisation de sessions éducatives

Alertes inutiles en vol en escadrille

Ne sera plus le cas dans la prochaine version

 

Conclusion générale.

"Bien utilisé, SafeSky est un élément majeur pour la sécurité des vols, particulièrement dans notre contexte.
L'utilisation de dispositifs de 'visibilité électronique' est à promouvoir et à intégrer progressivement de façon adaptée à nos pratiques. Le système repose sur l'intégration du plus grand nombre." (Comité Régional ULM de La Réunion)
"Aucun système ne remplacera le « voir et être vu », mais toutes les informations en temps réel contributives à la sécurité apportée aux pilotes permettent de réduire le risque, c’est tout le sens et l’intérêt de ces équipements." (FFPLUM)

Prochaines étapes.

 


  • Investissement supplémentaire – la DSAC OI prévoit d'installer 8 stations au sol pour améliorer la réception de protocoles. Une nouvelle expérience SafeSky de trois mois sera lancée par la suite pour recueillir de nouveaux retours d'expérience.

  • Adoption du changement  Consciente du temps et de l'investissement nécessaires pour l'adoption du changement, la DSAC OI prévoit de fournir un soutien éducatif aux pilotes et instructeurs et de promouvoir l'utilisation de dispositifs de visibilité électronique dans les pratiques de l'aviation.

  • Rôle de SafeSky – SafeSky continue à soutenir la DSAC OI en répondant aux questions et propositions. La prochaine version de l'application (V3) introduira également des solutions telles que l'annulation simple des alertes pendant les vols en escadrille.


 

Consultez les résultats complets :


SAFESKY - REX experimentation Ile Reunion
.pdf
Download PDF • 2.70MB


ความคิดเห็น


bottom of page