top of page

Initiative pionnière de la DSAC OI à l'Île de la Réunion pour améliorer la sécurité aérienne.

Dernière mise à jour : 26 oct. 2023

A l'Île de la Réunion, la Direction de la Sécurité de l’Aviation Civile Océan Indien (DSAC OI) a initié un projet d’évaluation de l'application SafeSky pour répondre à une amélioration de la sécurité de l'espace aérien.


Les défis uniques de la sécurité aérienne à l'Île de la Réunion.



Les pilotes de l'île de la Réunion sont confrontés à une série de défis en lien avec la sécurité. Du fait de diverses activités, telles que le tourisme, le travail aérien et les loisirs, de nombreux aéronefs de différentes classes coexistent dans l'espace aérien. De plus, l'utilisation commune des itinéraires aériens principalement le long du trait de côte et lors du survol des cirques et volcans, ajoute une complexité supplémentaire à la circulation des aéronefs.


De surcroît, la source d'information sur le trafic est très limitée, car elle dépend principalement des communications radio qui, malheureusement, deviennent difficiles dès que les pilotes quittent la côte (en raison de la géographie des lieux), mettant ainsi leur sécurité en danger.


Projet expérimental avec SafeSky.

SafeSky n'est pas étranger à l'île de la Réunion. Disponible sur l'île depuis 2021 et sponsor en 2022 du "Tour de l'Île en ULM", SafeSky a démontré avec succès que son système fonctionne parfaitement, même dans les zones reculées. Forts de cette expérience positive, nous avons décidé de renouveler notre sponsoring pour l'édition 2023.


Aujourd’hui, en collaboration avec la DSAC OI, un projet expérimental a été lancé pour encourager tous les pilotes, clubs et associations aériennes à utiliser l’application SafeSky et pour évaluer les capacités de l'application par rapport à la complexité de l’Île de la Réunion. Au cours de cette expérimentation qui a débuté le 14 octobre pour une durée de trois mois, les pilotes auront l'occasion de partager leurs expériences via un forum dédié, assurant ainsi un suivi continu et l'optimisation de l'expérience utilisateur. SafeSky cartographiera l’efficacité de son utilisation dans les différentes zones géographiques de l’île, en gardant l’anonymat des usagers.




Pour soutenir les pilotes dans cette adoption, SafeSky offre un support complet comprenant des tutoriels vidéo, des manuels détaillés et un webinaire interactif pour les aider à se familiariser avec l’application.




Ce n’est qu’un début.

A la fin de cette période d'expérimentation, la DSAC OI analysera les données recueillies et en tirera les conclusions. Si les résultats sont positifs, une rencontre sera programmée par la DSAC OI pour discuter des résultats avec tous les usagers, leur donnant l'opportunité de considérer la valeur ajoutée de l'application SafeSky.


Cette rencontre avec les usagers sera aussi l’occasion de discuter de la mise en place de stations sol permettant la capture du trafic émettant un signal radio (ADS-B, FLARM, OGN, …). Cela garantira une couverture complète et une sécurité accrue pour tous les vols.


Tristan FILY, CEO SafeSky : « Nous sommes convaincus que cette initiative marque le début d'une ère plus sûre pour l'aviation à la Réunion et sera un projet motivateur qui aura un effet boule de neige en Métropole et en Europe. »

Arroquidasse ZEMBOULINGAME, Chef division ANA, DSAC : «J’attends avec impatient l’analyse des données de l’expérimentation et je suis convaincu que SafeSky nous réservera des surprises. »
 













Carte thermique du trafic SafeSky à l'île de La Réunion le 19 octobre 2023 (plus sombre signifie plus de trafic), montrant la concentration du trafic aérien le long de la côte. Source : SafeSky.



Comments


bottom of page