top of page

Harmonie aérienne entre les aéronefs pilotés et les drones, grâce à SafeSky et SkeyDrone.


L'arrivée de l'U-space en Europe pose des défis en matière d'harmonie et de sécurité entre les aéronefs pilotés et les drones. Pour atténuer ces risques, SafeSky, le principal service européen d'informations sur le trafic aérien en vol, et SkeyDrone, une filiale de skeyes (en charge du contrôle aérien en Belgique) et de Brussels Airport Company, ont convenu aujourd'hui, le 20 avril 2023 d'un échange bilatéral d'informations sur le trafic en U-space.


Le contexte européen de l'espace U-space.

La législation européenne actuelle en matière d'aviation exige que les drones cèdent la priorité aux aéronefs pilotés. Pour cela, les pilotes d'aéronefs pilotés doivent obligatoirement se rendent visibles (« être vus ») lorsqu'ils opèrent dans les zones d'activité des drones. Cela permet aux opérateurs de drones de prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter les conflits potentiels. Le respect de cette obligation s’avère souvent difficile, en particulier pour les pilotes de l'aviation générale ou d'aéronefs ultralégers qui ne disposent pas de transpondeurs, ADS-B ou autres systèmes informant sa position.


Qu’apporte ce partenariat aux pilotes d'aéronefs et les opérateurs de drones ?

Grâce à ce partenariat, les aéronefs pilotés et non-pilotés seront informés de leur présence respective.

Les pilotes utilisant SafeSky pourront visualiser sur l’application les plans de vol des drones en U-space déposés par SkeyDrone, tandis que les utilisateurs de SkeyDrone auront une vue du trafic SafeSky environnant (issu de 20 sources de trafic différentes). SkeyDrone prévoit d'intégrer et de valider les données de trafic de SafeSky dans le cadre de sa certification prévue en tant que fournisseur de services U-space.

En substance, pour permettre aux pilotes de l'aviation générale et de l'aviation ultralégère d'être vus et de recevoir des informations en temps utile sur les activités des drones dans leur environnement, il leur suffit de télécharger et d'utiliser l'application gratuite SafeSky sur leur smartphone ou leur tablette.


Première mondiale.

La collaboration entre SafeSky et SkeyDrone est une première mondiale. C'est la première fois que les aéronefs pilotés et non-pilotés recevront des informations sur leurs présences respectives dans le ciel. Cela établit un nouveau standard pour la sécurité aérienne, non seulement en Europe, en commençant par un niveau national en Belgique, mais potentiellement dans le monde entier.


Tristan FILY, PDG de SafeSky, a déclaré : "Depuis la création de notre entreprise et de nos services, notre objectif a toujours été de renforcer l'adage du "voir et éviter" en introduisant la notion du "être vu". Grâce à notre partenariat avec SkeyDrone, cet aspect a pris une importance exceptionnelle en créant une harmonie plus sûre dans le ciel pour tous les avions, sans exception. Pour la première fois, les aéronefs pilotés et non-pilotés peuvent accéder à des informations cruciales sur leurs activités respectives dans les espaces aériens, sans nécessiter de dispositif ou investissement supplémentaire. C'est un témoignage de notre engagement en faveur de l'innovation et de solutions indispensables qui garantissent un accès sûr, efficace et sécurisé à l'espace aérien pour tous les usagers du ciel."
Hendrik-Jan VAN DER GUCHT, Directeur Général de SkeyDrone, a déclaré: "Ce partenariat nous permet de renforcer notre ambition en tant que (futur) fournisseur de services U-space. Le service d'information sur le trafic que nous proposons déjà aujourd'hui à nos clients (opérateurs de drones) est la seule solution de qualité aéronautique sur ce marché émergent et est acceptée comme une mesure sûre de gestion des risques aériens par les autorités nationales de l'aviation."








Comments


bottom of page