top of page

ADAC Luftrettung choisit SafeSky pour sauver des vies en toute sécurité.


© ADAC Luftrettung / PD Dr. Björn Hossfeld

ADAC Luftrettung gGmbH, pionnier du secours aérien en Allemagne, s'associe à SafeSky pour améliorer la sécurité de leurs opérations aériennes à travers l'Allemagne.

Ce que vous devez savoir.

  • ADAC Luftrettung est l'une des plus grandes organisations de sauvetage aérien d'Europe, effectuant plus de 50 000 missions par an.

  • Les pilotes traversent des paysages variés, y compris des montagnes, et rencontrent différents types d'aéronefs, des planeurs aux drones.

  • Les systèmes traditionnels de contrôle du trafic aérien peinent à détecter le trafic aérien à basse altitude, ce qui augmente le risque de collisions en vol.

  • Pour y remédier, ADAC Luftrettung a mis en place un groupe de travail anti-collisions, qui a évalué une extension de leur système de navigation existant pour y intégrer des alertes de trafic en plus des dispositifs anti-collision certifiés.

  • La technologie de SafeSky a été choisie pour sa couverture complète et diversifiée du trafic aérien, améliorant ainsi la sécurité des pilotes d'ADAC Luftrettung.


 

Contexte et défis.

Naviguer dans des espaces aériens complexes.

Avec plus de 50 hélicoptères de secours répartis dans 38 sites, ADAC Luftrettung est à la pointe du transport sanitaire héliporté en Europe, effectuant plus de 50 000 missions par an.


Opérant à basse altitude dans tout le pays - traversant une grande variété de paysages, y compris des montagnes - les pilotes rencontrent une multitude d'aéronefs, allant des planeurs aux paramoteurs, sans oublier la présence de plus en plus importante de drones.

 

Limitations des systèmes de détection du trafic aérien existants.

Les services traditionnels de trafic aérien en ligne peinent souvent à afficher de manière adéquate le trafic aérien à basse altitude. Les systèmes anti-collision certifiés existants, tels que ADS-B et FLARM, sont efficaces dans certains scénarios mais sont souvent insuffisants en raison de problèmes d'interopérabilité ou de limitations matérielles. De plus, les Services d'Information de Vol ont des limites dans la détection du trafic en dessous de 1000 pieds, en particulier dans les régions montagneuses. Toutes ces variables engendrent un stress et un risque de collision lors des opérations médicales d'urgence de l'ADAC Luftrettung.

 

Création d'un groupe de travail anti-collisions.

Pour relever ces défis, ADAC Luftrettung a mis en place une task force anti-collisions, dirigée par le Dr Philip EDELMANN, responsable des opérations aériennes et pilote. Ce groupe de travail s'est engagé à trouver des solutions innovantes et a évalué des systèmes basés sur des tablettes ainsi que des dispositifs anti-collision certifiés. La technologie de SafeSky s'est avérée être la solution la plus appropriée en raison de sa couverture complète du trafic aérien et de son intégration transparente dans les opérations de l'ADAC. Afin d'évaluer son efficacité en situation réelle, une période d'évaluation de trois mois est maintenant lancée.

 

Avantages pour les pilotes d'ADAC Luftrettung.

Les pilotes d'hélicoptères de l'ADAC Luftrettung bénéficieront des informations complètes sur le trafic aérien en vol de SafeSky, couvrant diverses catégories d'aéronefs, y compris l'aviation générale, les hélicoptères commerciaux et civils, les ULM, les deltaplanes, les paramoteurs, les aéronefs militaires, les ballons et les drones.

 

Superposition du trafic SafeSky dans l'application de navigation d'ADAC Luftrettung

 

"SafeSky est honoré de collaborer avec l'ADAC Luftrettung dans sa mission d'améliorer la sécurité aérienne et de sauver des vies. Chaque seconde compte dans les opérations de sauvetage, et la sécurité des opérations de vol est critique. SafeSky permet aux pilotes de Service d'Aide Médicale d'Urgence de sauver des vies en toute sécurité. Après des partenariats dans des opérations citoyennes ailleurs en Europe, cette collaboration marque la première, mais très importante, en Allemagne. Nous espérons qu'elle servira d'exemple pour l'amélioration de la sécurité des services médicaux aériens à travers l'Europe et au-delà. » Tristan Fily, PDG SafeSky



Pour toute demande ou information supplémentaire, veuillez contacter ADAC Luftrettung.

Comments


bottom of page