SafeSky - Comment ça marche?

Simplement un téléphone ou une tablette.

Pour utiliser SafeSky, vous avez uniquement besoin de votre téléphone et/ou de votre tablette, une connection à l'internet mobile, et le tour est joué!

Comment votre téléphone ou votre tablette 'captent' le trafic environnant?

Le téléphone ou la tablette ne captent pas le trafic environnant, ce ne sont pas des radars! SafeSky est une application mobile dont l'objectif est l'information de trafic quel que soit l'endroit où vous vous trouvez. Grâce à la puce GPS de votre appareil mobile, l'application SafeSky envoie à nos serveurs votre position, qui est dès lors transmise de la même manière, mais dans le sens inverse, aux autres utilisateurs de l'application. Ainsi vous partagez, à chaque instant, votre position avec la communauté SafeSky.


Fonctionnement de SafeSky

  1. Votre mobile envoie par l'internet mobile des informations liées à votre position (Altitude, cap, vitesse, identifiant)
  2. Les antennes GSM captent l'information et l'envoient vers nos serveurs par le web
  3. Les serveurs de SafeSky agrègent les informations suivantes:
    • Le trafic de SafeSky
    • Le trafic ADS-B, Flarm, OGN rendu possible par des stations de réception au sol
    • SafeSky concatène toutes ces informations afin de les partager avec les utilisateurs
  4. Nos serveurs renvoient sur le web ces informations de trafic
  5. Votre mobile et / ou tablette reçoivent en retour par les antennes GSM les informations qui seront affichées sur vos écrans

Le protocole d'échange est extrêmement léger et permet le transfert de la position avec une connexion internet mobile même très faible. Si effectivement envoyer un SMS en l'air reste souvent un exploit très aléatoire, SafeSky parvient à échanger ses données avec une connexion très faible, un réseau EDGE (2G) suffit à envoyer les quelques octets nécessaires à partager les positions de trafic en temps réel.

En plus du trafic généré par l'application elle-même, SafeSky agrège les informations de trafic accessibles sur internet, grâce aux nombreuses stations au sol gérées et entretenues par de nombreux particuliers, peut-être vous? Ces stations permettent d'obtenir la position, avec une grande précision, des aéronefs émettant des signaux ADS-B, Flarm ou encore OGN. SafeSky récupère ces précieuses informations pour les ajouter à son propre trafic et vous informer au mieux.

Quel est le trafic visible sur SafeSky?

SafeSky est capable de visualiser une grande partie du trafic, à condition que ce dernier émette sa position par n'importe quel moyen. Ce qui n'est pas toujours le cas, malheureusement pour la sécurité!

Pourquoi arrive-t-il qu’un trafic visible à l'oeil est invisible sur l'application? Pour répondre à cette question, il est bon de rappeler certains principes de base. 

Tout d'abord, si je ne parle pas, ou ne crie pas, personne ne peut m'entendre. Si je roule la nuit sans phare, personne ne peut me voir! Evident. 

Si un aéronef n'utilise aucun moyen à son bord pour transmettre une position, AUCUN MATERIEL EXISTANT à ce jour n'est capable d'afficher la position de cet appareil (à l'exception d'un radar primaire qui recevrait l'écho de l'appareil). Il est nécessaire d'être équipé d'un moyen d'émission radio (ADS-B, Flarm, OGN, Neurons, etc.) pour "crier" sa position dans les airs, et d'un système de réception de type TCAS, Flarm ou autres équivalents pour être capable d'entendre ces "cris". Sans cela, vous croiserez du trafic à vue, sans alerte sur vos appareils dits de détection.

SafeSky est une application qui permet à tous les pilotes, de "crier" sa position et "d'entendre" celle des autres! C'est un moyen simple et efficace destiné à tous types d'aéronefs: paramoteurs, avions, planeurs, montgolfières, ... Pour la première fois, SafeSky offre la possibilité à tous les pilotes de se voir dans un ciel que nous partageons tous. C'est un pas de géant vers plus de sécurité.

Comme SafeSky est basé sur l'internet mobile, il reste tributaire de l'information de trafic détectée par les stations au sol. En résumé, certains aéronefs resteront invisibles pour SafeSky si:

  • Ils ne sont pas équipés d'un matériel radio de type ADS-B, Flarm ou OGN
  • L'équipement n'est pas allumé à bord
  • SafeSky n'est pas utilisé
  • Il n'y a plus de connexion à l'internet mobile à cause de l'altitude élevée ou d'une éventuelle zone blanche (zone sans réception internet mobile)

SafeSky peut être utilisé en complément d'un ADS-B out, Flarm, OGN ou autres systèmes. Il vous assurera d'être vu par plus de pilotes, et surtout de voir le trafic invisible à ce jour comme les "usagers faibles" du ciel (paramoteurs, parapentes, ...).

Les plaines, les zones montagneuses et les frontières

De nombreux tests effectués en région montagneuse (Alpes françaises et Pyrénées) ont montré que SafeSky y était très efficace, la position élevée des antennes assurant une excellente couverture de l'internet mobile. Cette particularité permet d'être vu malgré les massifs rocheux qui sont des obstacles aux radars classiques. SafeSky se montre efficace jusqu'à des niveaux de vol élevés, au-delà de FL90.

En plaine, les tests montrent une belle couverture jusqu'à FL45, mais souvent SafeSky permet d'accrocher le réseau bien plus haut. Certaines parties du territoire peuvent être totalement inertes ne permettant pas de connexion internet mobile, nous les appelons des zones blanches. Heureusement elles sont assez rares.

Le passage frontière impose un changement d'opérateur, appelé roaming. Comme en voiture, il y a une perte de réseau assez courte, le temps que le mobile se connecte au nouvel opérateur.

Les transpondeurs mode S

Actuellement, les transpondeurs mode S sont uniquement visibles par les contrôleurs aériens équipés de radars secondaires. Cette information n'est pas partagée pour l'instant par les administrations aéronautiques. SafeSky étudie d'autres moyens pour combler ce manque et proposer, en plus des protocoles énumérés plus haut, le mode S.

Les drones

Le marché des drones se développe très rapidement et les décisions sont prises très vite, à l'image de la "U-space" active depuis janvier 2021. Comme pour le mode S, SafeSky reste en contact avec les acteurs principaux du marché afin d’agréger cette information de trafic. SafeSky sera alors capable de partager votre position avec les drones.